Identifiant:
Mot de passe:

« Les joueurs gardent le silence »

  1. Page d'accueil
  2. /
  3. Nouvelles
  4. /
  5. « Les joueurs gardent le silence »
« Les joueurs gardent le silence » 01.03.2017

Thérèse-Pauline Manguélè, secrétaire générale de la Ligue de football professionnel du Cameroun revient sur les conclusions du rapport de la FIFPro.

- Comment réagissez-vous à la situation du footballeur professionnel camerounais décrite par la FIFPro ?

- C’est en gros ce que vit le joueur de football camerounais, depuis l’avènement du professionnalisme. Le principal problème est le non respect des contrats par les clubs. La faute revient un peu aux joueurs, sans vouloir les accabler, car très peu connaissent les clauses de leurs engagements. Les clubs ne leur remettent que rarement des copies de leurs contrats et eux non plus de les réclament pas, sans doute trop aguichés par l’argent qui leur est proposé à la signature. Certains se plaignent parfois de modifications survenues au sujet de la durée de leur engagement plus tard. Le joueur lui-même est un peu responsable de cette situation qu’il ne dénonce pas. Le plus souvent il subit et il accepte. Il y a certains présidents de clubs qui briment les joueurs, mais ceux-ci gardent le silence. Les présidents de clubs n’ont pas compris qu’ils sont des entrepreneurs et que le footballeur est un travailleur salarié.

- Que fait la LFPC pour améliorer cette situation ?

- Le président de la Ligue voudrait qu’on améliore le traitement salarial du joueur. Mais il faudrait que nous ayons des financements pour assister les clubs dans ce domaine. Les retombées de la défiscalisation pour les entreprises qui veulent sponsoriser le football ne devrait se ressentir que dans les prochaines années. S’agissant des contrats, leur suivi incombe à la Fédération camerounaise de football. Elle dispose d’une commission qui s’occupe du statut du joueur. A notre niveau, nous avons demandé à chaque club de Ligue 2 de donner à ses joueurs un minimum de 50.000 Frs de salaire mensuel. Le montant est de 100.000 Frs pour les clubs de Ligue 1. Cependant, l’effectivité de ce salaire n’est pas contrôlée. Il y un an et demi, nous avions demandé aux clubs de déposer les états de leurs salaires avant qu’on ne leur alloue la subvention suivante. Cela a été fait mais on n’est jamais certain du paiement effectif car nous ne connaissons pas les signatures des joueurs. Actuellement, nous sommes en train de faire un saut qualitatif. Nous avons demandé à chaque club de recruter un commissaire aux comptes. Nous allons mettre à la disposition des clubs, des auditeurs pour le contrôle. Nous le faisons afin de sécuriser le salaire du joueur et essayer de suivre l’exécution des clauses des contrats. Ce rapport nous apprend aussi des choses. Nous ne nous occupons pas de la vie des joueurs au sein des équipes au quotidien. Nous ne pouvons pas savoir si les joueurs sont utilisés abusivement.




1xbet




Alors ne perdez plus de temps, inscrivez-vous sur un bookmaker licencié 1xBet qui propose des cotes élevées, paiements rapides, bonus variés et qui est toujours loyal envers ses parieurs.


Visiter le site Lire la revue




À lire aussi

Présentation Générale de 1xbet

Créé en 2007, 1xbet est aujourd'hui l'une des plus grandes marques dan...

Maradona suggère à Messi de ne pas revenir en équipe nationale

L'ancien attaquant et ancienne gloire de l'albiceleste, Diego ...

Alexis Sanchez quittera Manchester United probablement cet hiver

L'ailier chilien de Manchester United Alexis Sanchez pourrait chan...

Kaka songerait à rechausser les crampons.

L'ancien milieu de terrain de l'AC Milan et l'équipe natio...

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Retour à la liste